Apiculture: le blog d'un apiculteur français

15 juillet, 2011

l abeille de Frere Adam de l’abbaye de Buckfast

Filed under: reines d'abeilles — Étiquettes : , — payperclickmarketing @ 3:43

Buckfast est le nom d’une abeille à miel, obtenu par le croisement des sous-espèces d’abeilles Apis Mellifera Mellifera et Apis Mellifera ligustica, créé dans l’abbaye du même nom (à Buckfastleigh, Devon), par le moine chargé de la miellerie, le frère Adam (Karl Kehrle, né en Allemagne en 1898). Il s’agissait pour lui d’améliorer la race locale décimée par la maladie de l’île de Wight (causée par la « mite trachéale » Acarapis woodi).

Le frère Adam croisa plusieurs variétés résistantes, importées de diverses régions du monde, pour obtenir une abeille excellente butineuse, propre, peu agressive et peu essaimeuse, qualités réclamées par les apiculteurs. Son seul défaut est sa tendance à tartiner l’intérieur de la ruche de propolis et à fixer les rayons ensemble, ce qui peut gêner l’exploitation.

Elle est aujourd’hui très largement répandue dans le monde entier. Son cahier des charges nécessite une sélection continuelle, afin de cumuler le maximum de qualités des différentes races ou lignées en écartant leurs défauts. Les qualités et les performances s’améliorent au fil du temps.

L’abeille américaine dénommée « italo-américaine » est parfois confondue avec la Buckfast.

Sélectionnées selon les mêmes méthodes que la Buckfast, ces variétés peuvent se trouver hybridées avec l’abeille africaine ou ses descendants. Dans ce cas on parle d’abeille africanisée, plus connue sous le nom d’« abeille tueuse ». Plus productive, mais extrêmement agressive, cette hybride semblerait également plus résistante au Varroa.

Divers programmes de sélections tentent de rendre l’abeille européenne résistante à ce parasite responsable de la transmission accrue de bactéries et virus.

Buckfast est une marque déposée dans plusieurs pays de l’Union européenne, dont la France depuis le 8 avril 1981 par Raymond Zimmer. La marque a été revendue à Dominique Froux en décembre 1994

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Buckfast

Mon expérience personnelle avec cette abeille

Tout d’abord , je n’ai jamais pu expérimenter cette abeille pure, à l’exception d’une année en France, mais dans un rucher que je suivais mal car j’habitais très loin à l’époque. j’avais du laisser ces ruches a un collègue apiculteur car je devais me rendre au Royaume Uni pour des raisons professionnelles.

J’ai par la suite expérimenté cette abeille en Angleterre mais en provenance d’un élevage Grec dont proviennent beaucoup de reines actuellement

Elles étaient croisées avec des Cécropias. Il n’était pas possible de les trouver « pures », même dans le pays d’ou elles sont originaires…

Je les ai trouvé très prolifiques, donnant des colonies TRES fortes… en fait, je n’avais eu de colonies aussi fortes… des hausses remplies de couvain (je n’utilisais pas de grilles a reines car je ne vois pas le besoin d’utiliser des reines tres prolifiques  et leur mettre un frein en limitant la place dont elles pourraient disposer).

Pour info, je n’ai jamais récupérer le miel dans ma carrière apicole à par deux fois, mais elles me remplissaient les ruches de miel, en particulier de miel de trèfle blanc qui donnait bien dans mon coin du Cheshire  et en plus, je nourrissais avec du sirop auquel je rajoutais du sel.

Elles étaient très travailleuses durant toute l’année et aussi a l’automne au moment de la floraison du lierre qui aussi donnait bien dans mon coin au mois d’octobre. Ce lierre procurait en fait une vraie récolte d’automne, embaumant l’air autour des ruches un peu comme le ferait le miel de chataignier…

Elles entraient dans l’hiver donc avec des très fortes provisions à la fois de miel et de pollen,  et ont toutes passé les hivers plutot rigoureux et longs sans trop de probleme, arrivant aussi au printemps avec une énorme population. Mon principal problème était la diarhée au printemps surtout avec les abeilles noires, mais le sirop auquel je rajoutais du sel semblait avoir résolu ce problème.

Comme je le disais auparavant, je n’ai jamais pris de miel a mes colonies à part deux fois, mais inversement, je n’ai jamais eu besoin de renforcer mes ruches de production par des abeilles venant d’autres colonies, comme le conseille Raymond Zimmer.

J’ai expérimenté dons de très fortes populations, si ce n’est pas les fortes populations d’abeilles que j’ai pu voir, et cela sans aucun essaimmage (à ma connaissance)…

par contre, j’ai pu remarquer que les descendants de ces hybrides étaient très agressifs, en particulier une ruche mais qui elle, etait tres encline a la lutte naturelle contre le varroa…  voila donc mon expérience avec cette abeille.

Il va sans dire que Frère Adam dans son approche a été mon maitre, et que je me suis rendu à l’abbaye de Buckfast dans l’intention de voir ses abeilles, mais l’accés des particuliers n’est pas autorisé. (et je ne recommande pas trop le Tonic wine fait par l’abbaye ! pas bon du tout…)

source photo:   http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Buckfast_bee.jpg

une colonie d’abeilles Frere Adam (de l’abbaye buckfast ) source photo http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Buckfast_bee.jpg

ci-dessus, abbaye de Buckfast en Angleterre (source photo http://en.wikipedia.org/wiki/File:Abadia_buckfast.jpg )

ci-dessus, photo du dartmoor, lieu très isolé, sans doute à la base du succés des croisements faits par Frère Adam (source photo http://en.wikipedia.org/wiki/File:View_to_Sharpitor_from_Meavy.JPG )

une autre vue de Dartmoor (source photo http://en.wikipedia.org/wiki/File:Saddle_tor_evening.jpg)

liste des ouvrages de Frère Adam:

(cliquez sur les photos pour les acheter sur Amazon.fr )

Ma méthode d’apiculture : Et conduite d’un rucher isolé, 246 figures [Broché]

A la Recherche des Meilleurs Races d’Abeilles [Broché]

L’abeille Buckfast en questions : L’apiculture dynamique, pratique et économie d’aujourd’hui [Broché]

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :