Apiculture: le blog d'un apiculteur français

29 mars, 2008

plante mellifère – la clématite (clématis)

Filed under: flore mellifère — Étiquettes : , , , — payperclickmarketing @ 11:00

Genre végétal (Clematis) comprenant environ 200 espèces de vivaces herbacées à souche ligneuse et de plantes grimpantes, semi-ligneuses, persistantes ou caduques, de la famille des Renonculacées, vivant dans les deux hémisphères, notamment en Europe, dans l’Himalaya, en Chine, en Australie, en Amérique du Nord et centrale, et cultivées pour leur abondante floraison très décorative.Il existe plus de 400 cultivars, généralement à grandes fleurs. Du fait de la diversité des espèces : vivaces herbacées de petites tailles, arbustes grimpants ou étalés, plantes grimpantes atteignant de 10 à 15 mètres de hauteur, l’aspect des clématites varie considérablement.

Feuilles

Les feuilles sont parfois opposées, parfois alternes, glabres ou pubescentes, sont simples, tripalmées, pennées ou bipennées, avec le bord entier ou irrégulièrement découpé. Les espèces grimpantes s’accrochent au support ou à la plante hôte par le biais des pétioles transformés en vrilles.

Fleurs

Les fleurs, bisexuées, sont solitaires ou groupées en cymes ou en panicules. Elles présentent 4 à 10 sépales, avec des dimensions et des formes très variables. Les clématites sont cultivées pour leur floraison généreuse, souvent suivie de fruits plumeux, décoratifs, gris argenté.

Certaines, comme Clematis recta, sont odorantes. Utilisez les formes grimpantes pour garnir une pergola, un treillage, un arceau, une tonnelle ou un mur, voire pour habiller les branches d’un grand arbuste ou d’un petit arbre. Cultivez les espèces herbacées dans les massifs.

Classement

Les clématites sont réparties en 3 groupes, en fonction de leur exigence de culture :

Groupe 1

Espèces à floraison précoce: ces clématites portent des petites fleurs en janvier ou en mars, sur les pousses de l’année précédente. Elles se plaisent en situation abritée mais ensoleillée, dans un sol bien drainé. Feuilles vert moyen, lustrées, persistantes ou caduques, divisées en 3 folioles lancéolées de 9 à 12 cm de long ou entoères, oblongues et finement découpées, de 5 cm de long. Fleurs simples, en clochette ouverte, de 2 à 5 cm de diamètre. Plantes rustiques. Exemples de clématites du groupe: Clematis alpina et C. montana.

Groupe 2

Cultivars précoces à grandes fleurs: ces clématites fleurissent entre mai et juillet, sur les pousses latérales des tiges de l’année précédente, puis en août-septembre, à l’extrémité des pousses de l’année. Les feuilles, caduques, vert pâle à vert moyen, sont composées de 3 folioles ovales à lancéolées de 10 à 15 cm de long ou simples et ovales mesurant de 7 à 10 cm de long. Les fleurs sont dressées, simples, semi-doubles ou doubles, le plus souvent en coupe large, de 10 à 20 cm de diamètre. Ces plantes sont assez rustiques, les hivers rigoureux peuvent compromettre leur précocité.

Groupe 3

Est sous-divisé en 3 catégories:

  • Cultivars tardifs à grandes fleurs: ces clématites fleurissent de juillet à septembre sur les pousses de l’année. Les feuilles, caduques, vert pâle à foncé, sont composées de 3 folioles ovales à lancéolées de 10 à 15 cm de long ou sont simples et ovales mesurant de 7 à 10 cm de long. Les fleurs, simples, ouvertes vers l’extérieur, forment une coupe large de 7 à 15 cm de diamètre. Bonne rusticité.
  • Espèces et cultivars tardifs à petites fleurs: ces clématites fleurissent de juin à octobre sur les pousses de l’année. Les feuilles, de 2 à 15 cm de long, caduques, vert pâle à foncé ou gris-vert, sont pennées ou bipennées, avec des folioles lancéolées, ou simples et lancéolées. Les fleurs, de 1 à 10 cm de diamètre, sont simples ou doubles en coupe large, en étoile, campanulées, en forme de tulipe ou tubulées. Très bonne rusticité.
  • Espèces et cultivars herbacées: ces clématites fleurissent de juillet à octobre sur les pousses de l’année. On les plantes dans les massifs de vivaces. Les feuilles, de 3 à 15 cm de long, vert moyen à foncé ou vert-grisâtre, sont entières et lancéolées, ovales ou cordiformes, parfois avec le bord denté. Certaines sont composées de 3 à 5 folioles lancéolées et ovales de 3 à 8 cm de long. Les fleurs sont simples, étalées, mesurant de 1 à 2 cm de diamètre, ou encore campanulacées ou tubulées, de 1 à 14 cm de long.

Rusticité

Très bonne en général.

Culture

Au soleil ou mi-ombre, dans un sol fertile, humifère, bien drainé, en ombrageant les racines et la base de la tige (avec une tuile plate par exemple). Les espèces herbacées préfèrent le plein soleil. Paillez toutes les clématites en février avec du compost de jardin ou du fumier bien décomposé, en évitant le contact direct avec les tiges. Recouvrez le pied des clématites grimpantes avec une petite butte de terre, ceci afin de réduire les risques de flétrissement, tout en favorisant l’émission de pousses vigoureuses depuis la souche. Après la plantation, rabattez les tiges des clématites grimpantes caduques, à environ 30 cm de base au-dessus d’une belle paire de bourgeon. Palissez les tiges, sans les serrer, jusqu’à ce que la plante s’agrippe d’elle-même. Soutenez les espèces et les cultivars herbacées en piquant des branches ramifiées dans le sol.

  • Taillez les clématites du groupe 1 après la floraison. Supprimez les tiges mortes ou abîmées, raccourcissez les autres si nécessaire. Cela favorise la formation de nouvelles pousses pour l’année prochaine.
  • Pour les clématites du groupe 2, supprimez les tiges mortes ou faibles en mars avant la reprise de la croissance et rabattez toutes les autres au-dessus de 2 beaux bourgeons. Ces derniers produisent des tiges secondaires qui porteront des pousses latérales fleurissant en mai. Supprimez les fleurs fanées. Les jeunes vont fleurir en fin de saison.
  • Pour le groupe 3, rabattez toutes les tiges de l’année précédente au-dessus d’une belle paire de bourgeons, entre 15 à 20 cm du sol, en mars, avant l’entrée en végétation.

Reproduction

Semis des espèces en godet ou en châssis froid en automne. Division ou séparation de rejets des espèces herbacées en avril. Boutures herbacées en mai-juin, ou semi-ligneuses en juillet. Marcottes en février ou en mars.

Ennemis et maladies

La clématite flétrit en sol trop humide. Les campagnols et les vers gris dévorent les tiges. Les pucerons et aleurodes des serres sont également des parasites des clématites.

Principales espèces

  • Flore de France
    • Clematis alpina – Clématite des Alpes
    • Clematis cirrhosa – Clématite à vrille
    • Clematis flammula – Clématite flammette ou clématite brûlante
    • Clematis armandii – Clématite d’Armand
    • Clematis lanuginosa
    • Clematis montana – Clématite à petites feuilles
    • Clematis patens
    • Clematis recta – Clématite dressée
    • Clematis vitalba – Clématite des haies
    • Clematis viticella – Clématite bleue
    • Clematis x jackmanii
    • Clematis x stricta – Clématite droite
    • Clematis x triternata

source article: http://fr.wikipedia.org/wiki/Clematis

photo source: http://farm3.static.flickr.com/2106/1562460097_7e21467198.jpg?v=0

photo source: http://farm1.static.flickr.com/207/461856368_4ff4d0f88f.jpg?v=0

photo source: http://farm2.static.flickr.com/1140/566715757_e45cddd27a.jpg?v=0

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :